×

Depuis 1923, une histoire du Beaujolais

Au début du XXème

Le Coq au Vin a été créé en 1923 à l’initiative d’un marchand de vin. Situé sur la place du marché de Juliénas, le «café beaujolais» était le rendez-vous incontournable des vignerons de Juliénas, et d’ailleurs, pour partager pots de Beaujolais et coq au vin de Juliénas, spécialité de la maison.

Vers 1950

Des journalistes du « Canard Enchaîné » découvrent ce bistrot restaurant du Beaujolais aux allures art déco et aux plats régionaux généreux accompagnés des crus du Beaujolais. Ils en font leur destination préférée, contribuant ainsi à la notoriété du lieu. Ils avaient été précédés par les critiques du « Guide Michelin » qui appréciaient particulièrement le saucisson en croute, le coq au vin de Juliénas et l’entrecôte grillée aux sarments.

Vers 1970

Le restaurant est tenu de 1961 à 1981, par Jean-Marc et Josette Ochier, anciens élèves de l’école hôtelière de Grenoble, le dotant d’une cuisine ‘moderne’ et d’une deuxième salle de restaurant située dans la cour intérieure. Ils poursuivent la tradition culinaire régionale : andouillettes au vin blanc, escargots de Bourgogne et l’incontournable coq au vin…

1990

En 1990, Claude Clévenot rachète le restaurant. Femme d’affaires épicurienne, réputée dans les milieux culturel et culinaire parisiens et lyonnais, passionnée d’art et de cuisine, elle poursuit l’histoire du Coq à Juliénas. Bons nombres d’artistes et de grands chefs étoilés viennent à Juliénas pour partager, là, une grande cuisine de « bistrot »…et des moments festifs inoubliables.

Année 2000

Au printemps 2001, Jean-Paul Lacombe, chef réputé de Léon de Lyon, reprend le « Coq au Vin » qu’il rebaptise « Le Coq à Juliénas ». Comme le veut la tradition pour les Bistrots de Chef, il fait appel à des fidèles passés il y a quelques années par Léon, Nathalie et Luc Dervieux, qui connaissent parfaitement l’esprit Lacombe.

2017

Marie Dias,  maîtresse de maison au regard affiné (et cheffe reconnue dans le Mâconnais), tombe sous le charme de cet authentique bistrot art-déco. Elle en devient propriétaire en 2017 et entre, ainsi, dans l’épopée de ce restaurant unique :  « Le Coq à Juliénas  fait partie de ces institutions locales qui appartiennent réellement à l’histoire du Beaujolais. Elle est riche, animée, pleine des plaisirs du bien manger et du bien boire…J’aimerais, à mon tour, écrire une page de son histoire… ». Elle rebaptise alors le plat signature du Coq : « Le Coq Ivre de Juliénas » ! A découvrir sans modération.

Pré-réserver une table

04 74 03 67 51

Pour l'instant, nous ne prenons pas de réservation en ligne. Appelez-nous !